Conditions, démarches et obligations : tout ce qu’il faut savoir sur la résidence passive en Andorre

Parce que les investisseurs étrangers sont de plus en plus nombreux à choisir de s’expatrier en Andorre, la législation andorrane met tout en œuvre pour favoriser l’ouverture à l’internationale et offrir aux nouveaux résidents andorrans un cadre de vie parmi les plus agréables au monde. Êtes-vous éligible au statut de résident passif en Andorre, quelles sont vos obligations et quels seront vos avantages ?

La résidence passive en Andorre, c’est quoi au juste ?

L’attrait grandissant pour la résidence passive en Andorre 

Le rêve de nombreux investisseurs étrangers

Depuis que la principauté andorrane a assoupli ses règles relatives aux investissements étrangers, la résidence passive en Andorre est très vite devenue l’opportunité rêvée pour de nombreux investisseurs étrangers pour gérer leurs activités internationales et y établir leur résidence fiscale. Devenir résident passif en Andorre séduit depuis lors de plus en plus de candidats à l’expatriation souhaitant bénéficier de la fiscalité très avantageuse de la principauté. Sa situation géographique intéresse particulièrement les investisseurs des pays limitrophes tels que la France et l’Espagne. Pourtant, on note que d’autres nationalités élisent leur résidence passive en Andorre, notamment les anglais, les russes et depuis peu les asiatiques.

A propos de la résidence passive andorrane

La résidence passive en Andorre, comme les autres résidences non lucratives, s’adressent généralement aux personnes physiques n’ayant pas la nationalité andorrane, qui établissent leur résidence principale en Principauté, pendant au moins 90 jours par année civile. La législation veut que la résidence passive en Andorre soit accordée pour une durée d’un an renouvelable, selon des périodes déterminées : 1 ans + 3 ans + 10 ans. Notons que les investisseurs de nationalité française, portugaise et espagnole bénéficient d’accords spéciaux.

Comment obtenir une autorisation pour devenir résident andorran ?

Les statuts RPA : A, B ou C ?

Les résidents sans permis de travail obtiennent le statut de résident A, B ou C.

  • Résident passif andorran catégorie A : Les personnes qui vivent en Andorre sans activité professionnelle obtiennent le statut A.
  • Résident passif andorran catégorie B : Le statut B est attribué aux personnes ayant des activités internationales mais ne tirant aucun revenu d’activité locale.
  • Résident passif andorran catégorie C : et enfin le statut C s’adresse aux personnalités (sportifs, chercheurs) et aux artistes.

Conditions et obligations administratives

Afin d’obtenir son autorisation de résidence passive en Andorre, les conditions à respecter ainsi que les documents et informations à fournir sont les suivants :

  • Casier judiciaire vierge
  • Passeport et acte d’état civil
  • Document bancaire attestant d’une caution de 50 000 € déposée à l’INAF (Institut National Andorran des Finances)
  • Dépôt de 10 000 pour chaque membre à charge
  • Attestation d’assurance maladie, retraite, invalidité
  • Pour les plus de 60 ans attestation d’assurance maladie
  • Examen médical au service médical de l’immigration
  • Justifier d’un revenu supérieur à 300 fois le salaire minimum andorran
  • Obligation d’investir 400 000 € minimum en principauté d’Andorre. Cet investissement peut prendre différentes formes.

NB. Tous les documents justificatifs provenant de l’étranger devront être apostillés

Les nombreux avantages à choisir la Principauté andorrane

Comment résider passivement en Principauté peut vous faciliter la vie

Quels avantages pour les propriétaires ?

Les propriétaires le savent bien : devenir résident andorran et acheter un bien immobilier pour en faire sa résidence passive en Andorre comportent de nombreux atouts :

  • Immatriculation des avions, bateaux, voitures en Andorre
  • Echanger son permis contre son équivalent en Andorre
  • Ouvrir des comptes de gestion
  • Regroupement familial
  • Acquérir des biens en Andorre
  • Effectuer des transactions et opérations financières sans limites
  • Facilités pour réaliser des investissements et des activités en principauté d’Andorre.

Un pays où sécurité et confort ne font qu’un

La principauté d’Andorre connait ces dernières années un vif succès auprès des investisseurs étrangers. Destination plébiscitée, l’Andorre redouble d’attraits pour les étrangers. Les récentes législations favorisant l’ouverture à l’internationale, les candidats à la résidence passive en Andorre affluent dans les Pyrénées. Ainsi français, portugais, espagnols mais également russes et asiatiques sont de plus en plus nombreux à élire domicile dans ce petit pays où tout est mis œuvre pour vivre en toute sérénité. En effet, son cadre de vie, son système sanitaire et son système scolaire, sa fiscalité avantageuse, sa sécurité (zéro crime en 2016) ainsi que sa position géographique stratégique sont des atouts reconnus dans le monde entier. Récemment élevée au 4ème rang des pays les plus sains au monde, rien d’étonnant à ce que les postulants à l’expatriation se bousculent aux portes de la Principauté.

L’investissement immobilier en Andorre

Bénéficier de cette stabilité politique et sociale est l’un des principaux objectifs des personnes qui désirent devenir résidents andorrans. Le mode de vie paisible, la sécurité et le refus de toutes formes de conflits politiques fait de l’Andorre un pays où l’on veut investir pour vivre confortablement. Ainsi, la législation andorrane facilite l’accès à l’investissement immobilier des étrangers sous certaines conditions, et cela afin de maintenir le niveau actuel de sécurité et sérénité.

Impôts, banques et fiscalité

Des taux d’imposition parmi les plus bas

L’Andorre offre de nombreux avantages liés à sa fiscalité. De fait lorsque l’on choisit de devenir résident passif en Andorre, on profite également des faveurs fiscales offertes par la Principauté. Ce type de résidence permet d’être imposé à des taux comptant parmi les plus faibles au monde : de 0 % à 10 % au maximum.

Un secret bancaire garanti par la constitution

En outre, devenir résident passif andorran permet également d’être exempté d’impôt sur la fortune et des taxes liées aux droits de succession. De plus, il est conseillé voire nécessaire, d’ouvrir un compte bancaire en Andorre, tenant compte du fait que la principauté est couverte par le secret bancaire, garanti par la constitution. La plupart des banques locales sont spécialistes de la gestion de fortunes et disposent d’excellents taux de liquidités.

  • Vous avez un revenu passif à travers la gestion d’actifs, ses revenus ou tout autre revenu passif
  • Vous avez une liquidité 400.000 euros à investir en Andorre
  • Vous ne travaillez pas activement en Andorre
  • Vous avez un casier judiciaire vierge
  • Vous devez passer au moins 90 jours vivant en Andorre
  • Vous avez un logement personnel (location ou propriété) en Andorre nécessaire pour les documents de résidence passive
La RPA résumé :
  • Vous avez un revenu passif à travers la gestion d’actifs, ses revenus ou tout autre revenu passif
  • Vous avez une liquidité 400.000 euros à investir en Andorre
  • Vous ne travaillez pas activement en Andorre
  • Vous avez un casier judiciaire vierge
  • Vous devez passer au moins 90 jours vivant en Andorre
  • Vous avez un logement personnel (location ou propriété) en Andorre nécessaire pour les documents de résidence passive
    Choisir sa résidence passive en Andorre, c’est également faire le choix d’une vie stable dans un environnement sain. Les infrastructures, la nature, la sécurité, une fiscalité des plus avantageuses au monde et une position géographique stratégique sont des atouts exceptionnels qui font de ce petit pays un lieu de vie et d’investissement des plus séduisants. Aguerrie à toutes les questions liées à l’investissement et à la résidence en Andorre, l’équipe de Frontera Blanca vous accompagne de la recherche de votre bien immobilier à l’obtention de votre statut de résident passif andorran.
Top